Retrouver le plaisir dans la cuisine fait-maison

Charleyne Bachraty
Publié : il y a 4 mois

Fait-maison comme dans faire une recette tout seul en suivant consciencieusement les consignes du gâteau aux carottes de ma grand-mère, retranscrites sur un post-it ? Vous me direz sans doute que vous le faites déjà… un peu ? Beaucoup ? Tout le temps ? Mais si je vais plus loin en vous proposant de sortir de la gamme des soupers et des plats de fins de semaine. Que diriez-vous de faire vous-même votre pain, vos yogourts, vos collations ?

Pourquoi cuisiner tout soi-même?

Outre la satisfaction de se faire complimenter sur sa cuisine (ou pas… mais je suis certaine que vos ami(e)s sont compréhensif(ve)s), de nombreux avantages peuvent être associés au DIY de cuisine.

Le choix des ingrédients tout d’abord. Imaginez! Connaître la provenance de chacun, avoir un contrôle qualité sur ce que vous consommez, remplacer l’aliment connu par une petite découverte…

Vous remarquerez rapidement le deuxième avantage au niveau de votre portefeuille. Prenons l’exemple du pain. Il y a des dizaines de farines sur le marché, multipliées par une pléthore de fruits secs, grains, arômes…ça en fait des variétés de pain ! Évidemment, vous pourrez vous rendre compte de cette diversité dans les boutiques de vente en vrac, où l'achat en grande quantité est nettement plus économique.

Et hop ! Mon dernier argument, mais non le moindre : votre impact en tant que consommateur. Faire vos propres aliments, des plus basiques au plus sophistiqués, vous sortira de la spirale de la consommation industrielle, des produits transformés, des denrées non-locales et du gaspillage. Pensez-y: vous n’aurez plus envie de gâcher si vous avez pris le temps de les faire, de A à Z.

La question du temps

Parlons-en du temps, et en connaissance de cause ! Voyez-vous, je ne suis pas une férue de cuisine. Comprendre que je raisonne en vite et bien. Est-ce que je veux vraiment TOUT faire, alors qu’une pizza de supermarché peut sauver mon vendredi soir et une salade au café en bas du travail, peut égayer mon lunch ? Oui… D'accord, je développe.

La machinerie de cuisine tire bien des bénéfices de notre société de performance et de rapidité : mijoteuse, robot-mixeur, yaourtière, machine à pain (nous y revoilà !)… Oui, on consomme, mais on investit sur du long terme. Comme quoi modernité et rapidité peuvent très bien se conjuguer avec prendre le temps de. Surtout que, pour la plupart des appareils de cuisine, une fois les ingrédients préparés et ajoutés ensemble.

Les 3P: Partage, plaisir et pourquoi pas?

Il n’est pas question ici de reculer de 100 ans, de vous convaincre de faire vos propres récoltes et de battre votre linge dans le Saint-Laurent. Il s’agit de reprendre le temps et le plaisir de faire les choses. Surtout si vous adorez faire la popote, vous verrez que ce n'est pas si difficile, même moi, je commence à apprécier, c'est tout dire! Il est certain que vous passerez un peu plus de temps dans la cuisine, mais voyez aussi cela comme une façon de retrouver famille et amis après une journée de boulot. Si vous n'avez jamais fait de soirée sushis maison, je vous le recommande, fous rires assurés!

le plaisir dans la cuisine fait-maison

C'est en forgeant que l'on de vient forgeron disait l'autre, donc, donnons-nous le temps d'essayer, pour voir si cela peut nous convenir. Et si vous avez un ou plusieurs enfants à la maison – dont la gestion peut complexifier un peu la donne - je pourrais ajouter un quatrième P pour Planification et vous conseillez l'article de ma collègue Marie-Ève Nadeau : Comment je planifie mon menu de la semaine avec un bébé à la maison. Et puisque un peu de concret est toujours plus parlant que de grands discours, je vous prépare un top-5 des meilleurs pains à faire à la machine. Aucune recette de grand-mère sur post-it, mais du testé et approuvé maison!

Articles reliés

L'infolettre Glouton, pour ne rien manquer!