Ces inconnus qui ont donné leurs noms à un mets

Publié dans: Bon à savoir, Tour du monde
Sophie Bezieau
Publié : il y a 1 mois

Le vocabulaire de la cuisine regorge de noms propres devenus noms communs. Voici quelques exemples de mots d'usage courant qui ont été fabriqués d'après des noms d'hommes et de femmes ayant réellement existés.

Le Sandwich

Du nom de l'amiral anglais John Montagu, comte de Sandwich. La légende voudrait qu'il ait commandé à son valet de lui apporter de la viande et du fromage entre deux tranches de pain pour ne pas quitter sa table de jeu. Cependant, ce mode de consommation de viande sur du pain existait bien avant, on en trouve mention dans des écrits dès le Moyen-âge.

À découvrir: recettes de sandwichs

La pêche Melba

C'est le grand cuisinier Auguste Escoffier qui créa cette recette en l'honneur de Nellie Melba, soprano australienne, la pêche atténuant d'éventuelles altérations du larynx. C'est également pour elle qu'Escoffier inventa la biscotte Melba, alors qu'elle était malade et devait respecter une diète stricte.

À découvrir: recettes de pêches melba

La Clémentine

C'est l'abbé Clément, père dans un orphelinat agricole en Algérie, qui découvrit un hybride d'oranger et de mandarinier dont certains plants produisent des fruits au goût nouveau et agréable. Il eut l'idée de greffer l'un de ces plants sur un pied de mandarinier… la clémentine était née.

À découvrir: recettes avec des clémentines

La Frangipane

Si l'on s'accorde sur le fait que le nom vient du patronyme italien Frangipani, il existe plusieurs théories quant à l'origine de la recette. En voici trois :

  • Un marquis italien du XVIe siècle aurait inventé le parfum de la frangipane pour cacher l'odeur du cuir de ses gants;
  • Le comte Cesare Frangipani aurait donné la recette de la frangipane en cadeau de mariage à Catherine de Médicis, qui allait épouser le futur roi de France Henri II;
  • Un pâtissier italien du XVIe siècle serait à l'origine d'une liqueur parfumée au goût de frangipane.

À découvrir: recettes de frangipane

Le hachis Parmentier

Alors que la famine faisait rage au sein du peuple français à la fin du XVIIIe siècle, Antoine Parmentier, persuadé que la pomme de terre était la solution face à cette disette, présenta le tubercule à Louis XVI. La pomme de terre finit par entrer dans les habitudes culinaires des français et le hachis Parmentier fut ainsi nommé en son honneur. Pharmacien de formation, Antoine Parmentier était également nutritionniste et hygiéniste. Il a rédigé de nombreux écrits sur l'hygiène alimentaire et a notamment développé de nouvelles méthodes de conservation, de panification et de cuisson.

À découvrir: recettes de hachis parmentier

La sauce Béchamel

Du nom de Giulio Bechameli, maître d'hôtel du roi Louis XIV, qui francisa son nom en Béchameil puis Béchamel(le). La sauce apparaît décrite pour la première fois dans Le Cuisinier françois, publié en 1651 par François Pierre de La Varenne qui la dédia à Béchamel. À cette époque, il était courant que les cuisiniers dédient leurs créations à la noblesse. On retrouve ainsi plusieurs plats portant le nom de nobles qui ne les ont pourtant pas créées : la sauce Colbert, la sauce Châteaubriand, les asperges à la Pompadour ou encore les Côtelettes Maintenon.

À découvrir: recettes de sauce béchamel

De nouvelles recettes sont créées chaque jour. Qui sait quels noms passeront prochainement à la postérité grâce à un plat!

Articles reliés

À propos de Sophie
Rédactrice et gastronome, Sophie est passionnée par la cuisine. Son credo? "La bouffe, c'est la vie"!

L'infolettre Glouton, pour ne rien manquer!