C'est le temps des fondues!

Publié dans: Tour du monde
Sophie Bezieau
Publié : il y a 7 mois

L'hiver s'en vient et c'est une bonne nouvelle. Eh oui, car l'hiver ce n'est pas seulement le froid, les trottoirs verglacés et le pelletage intempestif de neige. C'est aussi (et surtout!) la saison des bonnes soupes réconfortantes, des mijotés qui parfument la maison et... des fondues! Et en termes de fondues, il y en a vraiment pour tous les goûts!

Fondues au fromage

Il existe une multitude de fondues à base de fromage. Principalement originaires des Alpes, ces fondues partagent le même principe de base, c'est-à-dire tremper des morceaux de pain (parfois des pommes de terre nouvelles) dans un mélange de fromage fondu et de vin blanc. Cependant, leurs recettes diffèrent selon la région d'origine, changeant ainsi la texture et le goût. On peut notamment manger de la fondue savoyarde en France, de la fondue fribourgeoise ou bien la moitié-moitié en Suisse, et de la fondue piémontaise ou valdôtaine en Italie.

Fondues à la viande

Cette fois encore le principe de base est commun : tremper des morceaux de viande dans un liquide bouillant, que ce soit de l'huile, du bouillon, voire du vin. Ainsi, la fondue bourguignonne utilise des cubes de bœuf alors que la fondue bressane privilégie la volaille préalablement trempée dans un jaune d'œuf puis de la chapelure, mais ces deux types de fondues ont en commun de plonger la viande dans l'huile bouillante.

Les fondues vigneronnes ou Bacchus, vous l'aurez compris grâce à leurs noms, utilisent du vin aromatisé d'épices puis chauffé. Le vin rouge sera plutôt utilisé avec la viande rouge alors que le vin blanc conviendra mieux à la volaille et aux fruits de mer.

Enfin, certaines fondues, tout particulièrement les fondues asiatiques, préconisent de faire cuire la viande dans du bouillon. La fondue dite chinoise est assez répandue en Amérique du nord et utilise des fines tranches de viande (bœuf, poulet mais aussi canard ou gibier). Il existe bien d'autres formes de fondues originaires d'Asie. Par exemple, le shabu-shabu nous vient du Japon et ressemble à la fondue mongole (hot pot). On utilise principalement du bœuf et/ou du porc pour le shabu-shabu alors que le mouton sera privilégié pour la fondue mongole, mais pour ces deux fondues on utilise également beaucoup de légumes variés, des champignons et même des pâtes, le tout cuit dans du bouillon de volaille, de légumes, voire d'algues. Le sukiyaki ou nabemono, également japonais, est plus proche du Thaï yaki, ce dernier utilisant un bouillon plus épicé. Le Sin dat ou fondue laotienne, est un peu plus subtil puisque la viande est d'abord grillée sur une plaque en fonte ou sur une pierre chaude, puis plongée dans le bouillon et enfin, trempée dans une sauce au tamarin et haricots rouges.

Et pourquoi ne pas terminer le repas par une bonne fondue… au chocolat!

Articles reliés

À propos de Sophie
Rédactrice et gastronome, Sophie est passionnée par la cuisine. Son credo? "La bouffe, c'est la vie"!

L'infolettre Glouton, pour ne rien manquer!