Écouter son corps grâce à l’alimentation intuitive

Publié dans: Nutrition
Charleyne Bachraty
Publié : il y a 4 semaines

Encore une nouvelle tendance? Nouvelle, pas vraiment, mais dans l’air du temps, sans aucun doute. L’alimentation intuitive se fait une place de plus en plus enviable dans nos assiettes… et dans notre cerveau! Le principe? Conjuguer avec harmonie la nourriture, notre mental et notre corps.

Prise de conscience de plus en plus documentée par des études scientifiques, nous nous donnons le droit – rien de moins – de laisser notre intuition nous réconcilier avec nos besoins et nos envies. Au banc des accusés se retrouvent les régimes et autres diktats de mode ou de publicité qui forcent une image de soi qui n’est peut-être pas la bonne.

Bien dans son corps, bien dans sa tête… parce que bien dans son alimentation! Une doctrine simple, voire naturelle, qu’il est pourtant nécessaire de (re)connaître.

1. LES RÉGIMES AU CŒUR DU PROBLÈME

Tout commence par une remise en question des régimes. Cette volonté de contrôler son corps en le privant ou en lui imposant est rarement synonyme de réussite. Au mieux, on perd quelques kilos que l’on finit toujours par reprendre ; au pire, on risque de développer des troubles alimentaires graves.

Le principe même des régimes est de s’interdire certains aliments. Cette restriction conduit inévitablement à voir son appétit augmenter… surtout pour cette maudite pitance interdite ! Un cercle vicieux donc, que l’alimentation intuitive cherche à briser.

De la nécessité de faire la paix avec la nourriture : une approche psychologique qui pourrait réfréner les plus téméraires. Au-delà du ressenti, on s’autorise plus simplement à manger de tout. Vous me direz alors : « Mais s’il n’y a plus aucune limite, je peux donc manger TOUT ce que je veux, du bon comme du mauvais, sans aucun filet de sécurité ? ». C’est à cette étape que la prise de conscience, l’intuition ou tout simplement la logique humaine embarque : si les aliments ne sont plus interdits, ils sont par conséquent moins attrayants.

2. PERCEVOIR POUR REPROGRAMMER

Un gros mot que voilà : reprogrammer. Conditionnés à coup de « finis ton assiette, sinon pas de dessert », « ne mange pas entre les repas », nous suivons des habitudes familiales ou sociétales, plus que nos sensations. Autrement dit, sentir et respecter sa faim pourrait être – après l’arrêt des régimes – votre deuxième étape. Prendre une collation lorsque votre ventre réclame, ou remettre au réfrigérateur cette deuxième part de quiche plutôt que de vous forcer à la finir sont des exemples concrets de réappropriation, ou de « reprogrammation » selon les besoins de votre corps en un temps donné.

Ce cheminement ne se fera peut-être pas automatiquement ni facilement. Pour cette raison, discuter avec un professionnel en nutrition* pour gérer au mieux cette approche, et retrouver une saine relation avec la nourriture doit probablement s’amorcer. Toutes les chances seront alors de votre côté.

3. PLAISIR, RESPECT ET ACTIVITÉ

L’alimentation intuitive pourrait se résumer comme suit : retrouver le plaisir de manger, dans le respect de son corps et de son métabolisme, tout en se fixant des objectifs raisonnables. La pratique d’une activité physique régulière, le lâcher-prise sur ses imperfections, le respect d’une heure pour les repas… autant de petites initiatives qui en fin de compte pourraient être faciles à mettre en place. Accepter que cela ne se fasse pas du jour au lendemain devra aussi faire partie de votre réflexion. Après tout, vous devez retrouver un équilibre perturbé depuis sans doute quelques années. Mais prendre le temps de considérer cette nouvelle philosophie de vie mérite bien que l’on y consacre un peu de temps, non ?

* Pour en apprendre davantage sur le concept d’alimentation intuitive, et bénéficier de conseils éclairés sur le sujet, n’hésitez pas à communiquer avec l’Ordre professionnel des diététistes du Québec.

Sources :
• Clinique de psychologie des troubles alimentaires. L’alimentation intuitive : l’équilibre dans mon assiette et ma tête. 2017.
• Psychologies. Qu’est-ce que l’alimentation intuitive ? 2019.
• Passeport Nutrition. Alimentation intuitive : une nouvelle mode ? 2017.

Articles reliés

L'infolettre Glouton, pour ne rien manquer!