Découvrir ou (re)découvrir les bananes plantains

Ghislaine Sathoud
Publié : il y a 1 mois

Généralement, même si c'est un peu différent cette année en raison de la pandémie, les universités québécoises accueillent à l’automne des populations étudiantes originaires des quatre coins de la planète. Nombreuses sont les personnes qui viennent s’établir ici pour entreprendre leurs études. Qui dit déménagement, dit aussi, d’une certaine manière en tout cas, nouvelles habitudes alimentaires. Et si on parlait des mets réalisés avec des ingrédients qui, eux aussi, viennent d’ailleurs ? Au regard de ce qui précède, revisitons l’univers des bananes plantains …

Mes observations

Parmi les ingrédients fréquemment utilisés dans l’art culinaire africain, les bananes plantins rentrent dans une catégorie spéciale : celle des « incontournables ». Je vis au Canada depuis plus de deux décennies. Pendant les premières années de mon séjour, les épiceries traditionnelles n’offraient pas certaines « spécialités exotiques ». Il fallait se rendre dans des alimentations spécialisées pour trouver des aliments que je consommais en Afrique. Fort heureusement, elle est bien loin cette époque-là. Aujourd’hui, les choses ont changé. Actuellement, les bananes plantains sont vendues presque partout.

Dans les campagnes africaines

Pendant mon enfance, j’ai eu l’occasion de voir les paysannes effectuer leurs travaux champêtres. J’ai vu comment les bananiers se présentaient dans les plantations. J’ai observé des femmes accomplir étape par étape des travaux pénibles pour sortir les produits alimentaires de la forêt et les ramener au village. En premier lieu, il fallait « récupérer » les bananes « accrochées » aux bananiers. L’autre tâche, et pas des moindres, consistait à assurer le transport des denrées alimentaires au village. Tout ceci pour dire que, d’où qu’elles partent, leur présence sur les étalages de nos centres commerciaux est l’aboutissement d’un long processus. Autrement dit, elles nous rappellent également le quotidien des femmes dans les milieux ruraux de certaines régions du monde.

La dégustation

Qu’elles soient vertes ou mûres, les bananes plantains se consomment dans tous leurs états. Il existe mille et une façons de les apprêter. Par exemple, pour bien des gens en Afrique, c’est un accompagnement qui se retrouve quotidiennement sur la table. On peut les frire ou les cuire à la vapeur. L’autre variante, moins utilisée que les premières, que j’affectionne est une recette de bananes pilées. Cette purée qui se prépare avec des bananes plantains vertes bouillies. Il y a aussi les recettes cuisinées au barbecue.

Vous voulez entreprendre ce voyage culinaire ? Bonne idée ! Il suffit de visiter le rayon fruits et légumes quand on va faire les courses. Que ce soit pour une expérience passagère ou pour renouer avec une routine, ce changement peut se réaliser à moindre coût. D’une semaine à l’autre les prix varient, mais ils sont abordables.

Une chose est sûre, les personnes habituées à mettre ces aliments dans leurs assiettes se régalent de les trouver plus facilement qu’auparavant.

Quelques recettes pour apprivoiser la banane plantain

Banane plantain frite et sel à la lime

Voir la fiche recette

Poutine dessert au plantain

Voir la fiche recette

Galettes de banane plantain

Voir la fiche recette

Articles reliés

À propos de Ghislaine
Née en République du Congo, Ghislaine Nelly Huguette SATHOUD est établie au Canada depuis 1996. Elle est détentrice d’une maîtrise en relation internationale obtenue en France et d’une maitrise en science politique complétée au Canada. Elle est aussi diplômée en criminologie de l’Université de Montréal.

Pour ne rien manquer!

Recevez l'infolettre et les meilleures aubaines des épiceries directement dans vos courriels chaque semaine.