Des moules-frites, quelle bonne idée!

Sophie Rodriguez
Publié : il y a 4 semaines

Le plat national belge a fait son apparition en 1875 dans la ville de Lièges et a conquis la planète en un rien de temps. Rapide, conviviale, bon marché et savoureuse, une portion de moules-frites met tout le monde d’accord.

La moule en bref

Les moules, devrait-on dire, car il existe près de 70 variétés de moules sauvages et d’élevage. Plus petite que sa consœur, la moule sauvage est très appréciée des amateurs de fruits de mer pour son goût bien relevé. Peu calorique, riche en protéines ―comptez 20 g pour 100 g de chaire― ces crustacés sont une bonne source de phosphore, fer, cuivre, manganèse, sélénium, calcium, vitamines B, iode, oméga-3 ou encore acide folique.

Achat, conservation, préparation

Comme l’huître, la moule vendue au marché ou chez le poissonnier est vivante, c’est donc un produit fragile qui ne doit jamais être enfoui sous la glace, mais délicatement posé dessus. L’idéal est de les consommer le jour de l’achat. Avant de les mettre dans le faitout, il convient de les ébarber en prenant soin de bien enlever les algues collées sur la coquille, puis on les plonge dans l’eau froide. On jette toutes les moules à coquilles cassées et celles qui restent ouvertes, preuve que le mollusque est mort puisqu’il ne se referme pas hermétiquement.

Une recette?

Chez Glouton, on a beaucoup de recettes de moules pour varier les saveurs et les préférences, avec ou sans vin blanc, avec ou sans bière, avec ou sans crème, fenouil, beurre, safran, curry, bouillon… La moule s’apprête de bien des façons! Attention, la cuisson est ultrarapide: une fois les moules ouvertes, c’est prêt!

Voici quelques recettes goûtées et approuvées, extraites de notre index:

Moules de Mamilou

Voir la fiche recette

Moules à l’indienne

Voir la fiche recette

Moules aux tomates et vin blanc

Voir la fiche recette

Et les frites?

Ah! les frites… Taillées en Julienne, en bâtonnets, à la paysanne, elles s’assaisonnent de mille et une façons, et question sauce, elles s’adaptent à toutes les envies. Mais encore faut-il bien choisir les pommes de terre, car vous n’obtiendrez pas de frites croustillantes et légères sans une bonne patate. Que vous les prépariez à la casserole, au wok, au four ou dans une friteuse à huile ou à air, pour préparer des frites savoureuses, la première étape est le choix de la pomme de terre. Généralement, celles à pelure rouge sont réputées pour donner les meilleurs résultats: essayez la Chieftain, la Red Dark ou bien la Viking. Vous opterez aussi pour la Yukon Gold ou la Russet (Idaho) qui sont des patates à chair blanche et farineuse idéales pour la friture, et en plus de leur belle texture, leur forme allongée permet des frites tout en longueur. Une fois taillées, laissez tremper les frites dans l’eau froide pour ôter l’excès d’amidon et obtenir des patates frites plus croustillante.

Frites au four à l'huile d'olive

Voir la fiche recette

Frites parmesan

Voir la fiche recette

Pelures de pommes de terre aux 3 fromages

Voir la fiche recette

Astuce Glouton:
Faites tremper vos frites 15 minutes dans du lait froid plutôt que de l’eau. Pourquoi? Pour éviter que la pomme de terre absorbe trop d’huile. Elles seront tendres et croustillantes à souhait!

Articles reliés

À propos de Sophie Rodriguez
Spécialiste des communications et du marketing, rédactrice-réviseure et friande de 5 à 11 entre amis.

Pour ne rien manquer!

Recevez l'infolettre et les meilleures aubaines des épiceries directement dans vos courriels chaque semaine.