L’eau aromatisée, star de l’été

Publié dans: Bon à savoir!
Sophie Rodriguez
Publié : il y a 2 semaines

Avez-vous remarqué? Chaque fois que l’on tombe nez à nez avec une belle carafe d’eau gorgée de fruits, elle nous fait tourner la tête. Mode d’emploi pour une eau aromatisée rafraîchissante et 100 % naturelle.

Le principe

Copier nos grands-parents qui concoctaient eux-mêmes leur eau qui goûtait plus que l’eau, grâce à un fruit coupé en morceaux, une poignée de feuilles de menthe qu’ils faisaient infuser toute la nuit, ou encore quelques légumes choisis pour la délicatesse de leurs arômes. La réussite d’une eau aromatisée réside dans notre degré de patience : on table sur une macération d’une nuit pour laisser le temps aux fruits, herbes, légumes de bien parfumer l’eau plate ou gazeuse et éviter de boire une eau avec un arrière-goût indéfinissable, bizarre, bref, une eau qu’on videra sur le gazon à la première occasion. Le but étant de donner envie à tout un chacun de boire pour se désaltérer et non pour faire le plein de sucre et adjuvants chimiques qui fourmillent dans les boissons du commerce. En plus, on s’abstient de trimballer les packs de bouteilles saveur XYZ qui nous font certes de jolis biceps, mais encombrent nos placards, notre poubelle de recyclage et grève notre budget. Alors, comment s’y prendre pour bien faire?

Citron, lime

C’est la base et elle est presque infinie tant les associations sont nombreuses. En tête de liste se trouvent le citron et la lime. Une fois bien lavés et tranchés en rondelles, ils sont plongés dans l’eau d’une carafe, puis direction le réfrigérateur pour la nuit. Le truc est vieux comme le monde et les notes acidulées de ces agrumes rafraîchissent instantanément. Pour une version waouh, on mise gros sur la lime, quelques feuilles de menthe et du gingembre râpé. Malgré un goût prononcé qui ne fait pas l’unanimité, le gingembre a le pouvoir insoupçonnable de ranimer tout ce qui tapisse le fond d’une carafe. À essayer.

Le concombre pour se rafraîchir

Délicat et frais, le concombre coupé en fines rondelles infuse l’eau plate d’une saveur originale très agréable si on lui laisse le temps de faire son œuvre. La patience, vous dis-je, la patience! Le résultat est bluffant, grâce au goût peu prononcé de ce légume. Ma boisson chouchou.

Les fruits rouges et leurs acolytes

Les fruits rouges, c’est un peu comme la petite robe noire dans une penderie : un incontournable. On mise sur eux les yeux fermés, car ils apportent un goût sucré et fruité à l’eau, presque comme un popsicle! On détaille fraises, framboises, pastèque, en morceaux qu’on place dans la carafe et hop, au frigo. Associés au kiwi, les fruits rouges battent la chamade, même chose avec le basilic ou encore la menthe. À tester aussi le fenouil plébiscité pour sa saveur anisée, un délice! Et les autres alors?

Mangue, ananas, pomme, poire, tout est permis! La règle c’est qu’il n’y en a pas vraiment, la base reste neutre, un peu comme le fond d’une toile, à nous d’inventer la suite. Et les fruits une fois qu’on a tout bu, on en fait quoi? On les mange bien sûr!

Pour des idées de boissons saines à dénicher dans le commerce, avez-vous parcouru le billet de la nutritionniste Marie-Ève Nadeau, Quels breuvages choisir à l’épicerie?

À lire:

À propos de Sophie Rodriguez

Spécialiste des communications et du marketing, rédactrice-réviseure et friande de 5 à 11 entre amis.

L'infolettre Glouton, pour ne rien manquer!