Réduire notre consommation de viande pour une planète en santé

Par : Marie-Eve Nadeau
Publié : il y a 3 semaines

Vous avez probablement remarqué que la protection de l’environnement est de plus en plus mise de l’avant dans l’actualité. La situation de la planète continue de se détériorer principalement à cause des actions que nous posons au quotidien, qu’ils soient volontaires ou non. La Food and Agriculture Organisation des Nations Unies a publié en 2006 un rapport démontrant que près de 25% des gaz à effets de serre (GES) sont produits par la production de viande, soit 10% de plus que les GES produits par les moyens de transport! Heureusement, nous pouvons améliorer le sort de la planète en diminuant notre consommation de viande rouge.

Les avantages de réduire notre consommation de viande rouge

  • diminution des gras saturés consommés (les recommandations suggèrent de limiter notre consommation de ces gras à 10% de notre apport calorique)
  • diminution des risques de cancer et de maladies cardiovasculaires
  • hausse de la consommation d’antioxydants en ajoutant des fruits et légumes au menu
  • hausse de la variété alimentaire en nous poussant à varier nos sources de protéines
  • diminution de la facture d’épicerie; les protéines végétales sont moins dispendieuses
  • diminution de la déforestation causée par la culture des céréales destinées à nourrir les animaux
  • diminution de l’utilisation d’eau; il faut cinq fois plus d’eau pour produire de la viande que pour cultiver du blé

Quels sont les substituts de viande disponibles?

Je vous suggère, pour débuter, de cuisiner un repas par semaine qui contient une protéine d’origine végétale. Voici donc deux de mes recettes favorites pour vous donner l’eau à la bouche.

Je vous garantis que ces deux recettes vous motiveront à intégrer davantage de repas végétariens à votre menu de semaine, mais gardez en tête qu’une seule journée sans viande fait toute une différence pour votre santé et pour celle de la planète! Alors nul besoin de vous proclamez végétariens sur-le-champ, seulement besoin d’essayer de varier votre menu pour le bien de tous. Qui sait, peut-être que vous découvrirez de nouvelles saveurs et aurez envie de manger végétarien plus souvent!

Bonne découverte!

À propos de Marie-Eve

Nutritionniste diplômée de l’université McGill en diététique, Marie-Eve s’est spécialisée en nutrition sportive avec le Comité Olympique International. Elle pratique principalement dans le milieu privé et motive ses client(e)s à atteindre leurs objectifs quels qu’ils soient.

Recevez les nouvelles recettes chaque semaine