Mangez vos mauvaises herbes

Je peaufine un splendide facing de brocolis quand un monsieur pas mal pirate m'accoste babord; « c'est quoi la différence entre toutes ces herbes là? T'sé, mettons la différence entre la coriandre et le persil? » En lui jasant ça, je comprends qu'il s'est fait dire, ou s'est rendu compte, qu'il doit manger davantage de verdure dans sa vie.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 2 mois

Les caprices fantômes

« Avant, vous faisiez des sandwichs au poulet. Y sont rendus où? » Question banale, journée normale, j'indique au client d'attendre pendant que je vérifie auprès de nos cuisiniers. Selon eux, ça fait un bon 5 ans que les sandwichs au poulet sont révolus. La nouvelle agresse mon client qui contre-attaque, convaincu d'avoir acheté ça ici, il y a quelques semaines seulement.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 3 mois

Le test du « bonjour »

C'est le matin, on vient tout juste d'ouvrir. Je suis genou à terre pour nettoyer une tache sur le plancher. Je frotte avec une guenille carottée. Une dame approche de moi dans la rangée. « Travaillez-vous ici? », qu'elle me demande, debout au-dessus de moi. J'ai buggé. Puis, j'ai bégayé un « oui oui » en me relevant.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 4 mois

Pousse, mais pousse égal

Avez-vous déjà retourné un de vos achats? Comme commis, le plus surprenant dans un processus de retour c'est toujours la conviction du client, même dans l'erreur. Cette semaine, un monsieur me ramène trois mangues asphyxiées dans un sac de plastique. « Avez-vous votre facture? » Il n'a pas l'air content. « Elles sont brunes à l'intérieur », qu'il me dit. Selon son bill, il a payé ça il y a 5 jours.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 4 mois

Change mes frites en grillons

Mise en garde; cette chronique comporte des aspects peu ragoûtants. C'est commencé. Cette semaine, une cliente m'a demandé si on a de la farine de grillons. Selon Radio-Canada, il y en a chez Loblaw. Bientôt, les commis vont placer des sacs de larves de ténébrions trempées dans le chocolat à côté du fromage en crottes sur le bord de la caisse.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 4 mois

Une question de goût

Qu'ont en commun argousier, bergamote, chlorelle et kombu? Outre leurs noms dignes des marmites à sorcières, ces aliments relativement peu connus suscitent l'une des questions les plus redoutées du métier de commis : Qu'est-ce que ça goûte?

Par : Louis le commis
Publié : il y a 4 mois

Commis, un vrai travail

Une pyramide de mangues jet* vient me chercher un soupir. Comme bien des commis d'épicerie, même les meilleurs, je ne voyagerai jamais en jet de ma vie. Pourtant, mes boîtes de mangues si.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 5 mois

Tout le temps pressés

La porte barrée claque. Je sursaute. Coup d’œil à mon cell, on ouvre dans une demi-heure. Dehors, une personne beige consulte l’horaire. Elle remarque la pancarte « FERMÉ » écrite en grosses lettres, noir sur blanc. Elle tire à nouveau, la secousse se répercute en ondulations au fond de mon premier café.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 5 mois

Un additif avec ça?

Maltodextrine, nitrates, carraghénane, saccharine et hydroxyanisol se retrouvent dans votre épicerie. Savez-vous ce que c'est? Ces mots ont une autre utilité que pour clancher votre grand-mère au Scrabble. Même pas besoin de savoir ce que c'est, juste à éviter les ingrédients imprononçables. En d'autres mots, si tu sais pas c'est quoi, y'a des bonnes chances que ce soit de la marde.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 5 mois

La colère du client

Épicerie cherche commis. Aucune expérience nécessaire. Connaissance sommaire des aliments requise. Compétences recherchées: aimer travailler avec les clients, manipuler les fruits mous et défaire des boîtes de carton vides. Aptitude à discuter de météo; un atout.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 5 mois

Les modes en question

Quand je place mes boîtes de conserves sur les étagères, ça m'arrive de glander. Pas ma faute, je tombe dans la lune. Au cœur de ma léthargie, un client ultra-pressé me pose une question pas piquée des vers. Du genre : «sais-tu où je peux trouver de la margarine sans gluten?» Je retiens un rire. De la quoi?

Par : Louis le commis
Publié : il y a 6 mois

Emballe-moi le sac

Cinq avocats durs comme des roches se cachent dans un sac transparent. À la caisse, la personne demande un autre sac. Un sac opaque à cinq sous pour envelopper le premier. Grâce au second sac, personne ne saura que tu «double-emballe» des avocats. Erreur. Je suis commis d'épicerie et je t'ai vu.

Par : Louis le commis
Publié : il y a 6 mois

Recevez les nouvelles recettes chaque semaine