Mangez vos mauvaises herbes

Par : Louis le commis
Publié : il y a 2 mois

Je peaufine un splendide facing de brocolis quand un monsieur pas mal pirate m'accoste babord; « c'est quoi la différence entre toutes ces herbes là? T'sé, mettons la différence entre la coriandre et le persil? » En lui jasant ça, je comprends qu'il s'est fait dire, ou s'est rendu compte, qu'il doit manger davantage de verdure dans sa vie.

Il est reparti en se plaignant que dans une botte, il y a vraiment beaucoup de persil. « Placez l'excédent dans un pot avec de l'eau pour le conserver », que je réponds. Mon conseil est presque allé lui tirer un sourire. Le pauvre. Il faut le comprendre, pogné pour essayer des affaires. Évidemment, il est passé à côté du shiso, de la sariette, du cerfeuil, de la sauge ananas, du basilic citron et de la menthe chocolat. L'aneth, la livèche et la fleur d'ail, ce sera pour une autre fois.

Dédicace à mes produits bizarres.

Le pissenlit bio de la Californie s'achète (au cost) à 2$ l'unité. En voyant ça sur ma liste de commande, j'ai pensé aux arroseurs d'asphaltes qui brulent leurs pelouses aux herbicides. Des 18 roues pleins de pissenlits nous arrivent du sud ouest des states. Ici, on se bat contre ces petites fleurs jaunes alors qu'on les achète à d'autres pour en manger.

Récoltez dans vos plates-bandes

Vous connaissez l'hémérocalle, le myosotis des forêts, la calendule, la centaurée ou la monarde? Ce sont toutes des fleurs comestibles et simples comme bonjour à faire pousser dans un carré de terre, même sur un infime espace de balcon. Un seul plant va vous donner du beau pour colorer vos salades tout l'été. Les invités capotent pis matante Ginette va être ben ben surprise d'apprendre que les fleurs qu'elle cultive depuis 40 ans se mangent. Un point sur la monarde, la fleur rouge est assez sucrée, je l'ai essayée dans un drink, le monde me pensait botaniste/mixologue alors que je ne suis qu'un simple commis d'épicerie.

Je termine avec une « mauvaise herbe » elle aussi très commune. Ceux qui ont des entrées de garnotte vont la reconnaître tout de suite; le plantain. Selon la page facebook Morille Québec, le cœur de la plante et les feuilles ont un arrière goût de bolet. Comme bien des plantes comestibles, il est préférable de ne pas cueillir celles qui sont dans votre entrée en garnotte.

P.S. Même les commis les plus rigoureux, quand ce n'est pas écrit, peuvent méprendre une coriandre pour un persil plat. Croquez une feuille et le doute disparaîtra.

P.S.. C'est le temps des têtes de violon, je connais une adresse où vous trouverez 18 recettes pour briller en société.

À propos de Louis le commis

Anthropologue amateur du commerce au détail, flexivore et un brin poète, le commis d'épicerie ose comparer les pommes et les oranges.

Recevez les nouvelles recettes chaque semaine