5 aliments à mettre dans son assiette pour survivre à la fin de l'hiver

Publié dans: Trucs et astuces
Sophie Rodriguez
Publié : il y a 4 mois

L’hiver touche à sa fin, mais le printemps semble encore loin. On traîne les pieds, on pique du nez devant la télévision, et se lever au chant du coq devient de plus en plus difficile. Bref, on est fatigués, las, on manque de tonus. Pour éviter d’hiberner et de grogner jusqu’à l’apparition des premiers bourgeons, on s’arrange pour mettre les bons aliments au menu. Coup de fouet assuré !

1. La courge

La courge est multiple. Tantôt musquée, poivrée, spaghetti, potiron, citrouille, ronde, côtelée, aplatie, jaune, verte, orange, elle renferme une chair plus ou moins sucrée au bon goût de marron ou de noisette. Versatile et économique, on la consomme en soupe, en gratin, en purée, en tartes et même en salade chaud-froid. Côté nutrition, elle figure dans le trio de tête des légumes les mieux pourvus en bêta-carotène antioxydant (Provitamine A). Plus la chair est orange, plus elle en contient. Riche en vitamines, sels minéraux et fibres, ce légume est subtil en goût, et les enfants en raffolent. Cerise sur le sundae : la courge est pauvre en calories.

Pour consulter les recettes avec de la courge : Cliquez ICI

2. Le saumon

Par ici la vitamine D ! Cette fameuse vitamine aussi appelée la vitamine du soleil que le corps peine à synthétiser durant les longs mois de nos hivers québécois. La faute aux UVB qui jouent à la cachette et mettent notre résistance à rude épreuve. Résultat : on manque de calcium et de phosphore, et ce n’est bon ni pour les os ni pour les dents. En plus de représenter une source importante de protéines, le saumon au même titre que les autres poissons dits gras comme la truite, le hareng ou encore la sardine, en est particulièrement riche. Bourré de minéraux, le saumon constitue l’un des aliments les plus substantiels en acides gras oméga-3 qui nous fait la peau toute douce. Servez-le cuit à la vapeur, en papillote ou grillé pour conserver sa valeur en vitamines.

Pour consulter les recettes avec du saumon : Cliquez ICI

3. La choucroute

Cet aliment minceur regorge de bienfaits. Bon marché, le chou coupé en lanières et plongé dans la saumure multiplie ses qualités nutritionnelles une fois fermenté. La choucroute est à la fois peu calorique (30 calories pour 100 g), riche en vitamine C et très digeste grâce à une teneur en fibre exceptionnelle. Mais saviez-vous qu’il s’agit d’un probiotique au même titre que les petites bouteilles de laits fermentés, le Kefir ou les yaourts au bifidus actif ? Ce qui permet de la classer au rang des probiotiques est le phénomène de transformation du sucre du chou en acide lactique, aussi appelé lactofermentation. Les probiotiques enrichissent la flore intestinale et dopent nos défenses naturelles grâce à ses bactéries bienfaisantes. Inscrire la choucroute au menu est idéal pour prévenir les infections de l’hiver. Ce qui n’est pas la moindre de ses qualités puisqu’elle est savoureuse mariée à du saumon, du poisson fumé, des moules, mais également des carottes râpées, des noix, des pignons de pin. Il existe de nombreuses façons de l’accommoder.

Pour consulter des idées de recette avec de la choucroute : Cliquez ICI

4. Le citron

C’est bien connu, le citron, et plus généralement les agrumes ont des vertus anti-fatigue. Grâce à sa forte teneur en vitamine C (50 mg pour 100 g) vitamines et minéraux, il s’utilise au quotidien pour lutter contre la fatigue passagère ou chronique. Pensez à assaisonner vos salades avec un filet de citron pressé plutôt que du vinaigre, ajoutez-en à une tisane en fin de repas, sans oublier le secret de beauté des stars : un citron pressé dans un verre d’eau tiède consommé à jeun le matin en cure de quinze jours, pour un effet coup d’éclat instantané. On ne dira pas non à ça.

Pour consulter des idées de recette avec du citron : Cliquez ICI

5. Le miel

Largement plébiscité, le miel est un produit naturel qui a fait ses preuves. D’acacia, de lavande, de fleurs des champs, de bleuets, d’eucalyptus et bien d’autres… ses atouts santé sont nombreux, et pour cette raison, on le préfère biologique. Ce qui le rend incontournable ? Il contient des enzymes provenant des glandes salivaires des abeilles, ce qui lui confère ses fameuses propriétés antiseptiques et antibiotiques. D’où son utilité si la fatigue est d’origine infectieuse. Riche en vitamines B6, B3 et B9, le miel permet le renouvellement cellulaire de notre organisme qui joue un rôle fondamental sur notre manque de tonus. Pour les adeptes des boissons énergisantes saturées de sucre et de caféine du commerce, testez la version sans additifs chimiques : jus de citron, eau chaude, miel, et renvoyez le taureau brouter de l’herbe…

Pour consulter des recettes à base de miel : Cliquez ICI

Allez, le printemps est à nos portes ! En attendant, on se maintient en forme et de bonne humeur en mangeant bien et bon.

À propos de Sophie Rodriguez

Spécialiste des communications et du marketing, rédactrice-réviseure et friande de 5 à 11 entre amis.

L'infolettre Glouton, pour ne rien manquer!